HOP : un livre blanc pour mettre fin à l’obsolescence programmée

Un ouvrage inédit à dimension européenne (en version originale)

<Retour aux résultats
Publié le :
France / National Occitanie
(09) Ariège (11) Aude (12) Aveyron (30) Gard (31) Haute-Garonne (32) Gers (34) Hérault (46) Lot (48) Lozère (65) Hautes-Pyrénées (66) Pyrénées-Orientales (81) Tarn (82) Tarn-et-Garonne

En mars 2020, la Commission européenne annonçait son plan d’action pour l’économie circulaire, mettant pour la première fois la durabilité des produits au premier rang de ses priorités politiques. La mise en œuvre de ce plan est prévue progressivement jusqu’en 2024.

Alors que plusieurs mesures sont attendues pour améliorer le design des produits, donner aux citoyens le « droit à réparer » et informer les consommateurs en magasin, HOP a publié le 27 novembre un livre blanc européen inédit pour inciter l’Europe à concrétiser ses engagements. Les propositions de la Commission doivent correspondre au plus haut niveau d’ambition, appuyé par le Parlement européen qui, ce 23 novembre, a voté un rapport d’initiative ambitieux sur la durabilité des produits. Mené par David Cormand, ce rapport salué par HOP appelle à un affichage obligatoire de la réparabilité à une définition légale de l’obsolescence programmée.

8 Européens sur 10 préfèreraient réparer leurs produits en panne plutôt que de les remplacer. Une perspective encourageante : et pourtant, nous jetons encore trop d’objets. Avec 16,2 kilos de déchets électronique par personne et par an, les Européens sont malheureusement les champions mondiaux du prêt-à-jeter. Comment expliquer ce décalage entre ambition et réalités ? Comment donner à chaque citoyen Européen les clés pour faire durer ses produits ? Ce livre blanc éclaire la problématique et pose les jalons nécessaires à une Europe des produits durables et réparables. Inspirée par l’expérience française de la loi anti-gaspillage, l’association HOP formule 20 recommandations concrètes et rassemble les visions de plus de 10 experts et activistes qui font bouger les lignes en Europe.

Les recommandations prioritaires de HOP s’articulent autour de trois axes. Tout d’abord, l’Union a le pouvoir d’exiger une meilleure conception en imposant des normes minimales de durabilité à tous les produits vendus en Europe. Ensuite, elle peut créer de nouveaux outils, comme un indice de durabilité européen, pour accompagner les consommateurs dans leurs choix. Enfin, l’Europe se doit de créer un véritable droit à la réparation en réduisant son coût pour la rendre accessible à tous.

Coventis

Une marque de :

Région Occitanie CRESS Occitanie

Avec le soutien de :

Toulouse Métropole Banque Populaire Occitane A Crédit Agricole Toulouse Crédit Coopératif Harmonie Mutuelle MGEN Mutuelle du Rempart Mutualité Francaise Occitanie Mutuelle Ociane Matmut