STATIONERY (2)

Les interlocuteurs en Occitanie

 

L’ADEME

(Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) est l’opérateur de l’État pour accompagner la transition écologique et énergétique. Elle participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Depuis 2010, elle assure la gestion de quatre domaines clés du Programme des Investissements d’Avenir (PIA) : énergies décarbonées et chimie verte, véhicules et mobilité du futur, réseaux intelligents, économie circulaire. Pour chacune des thématiques, l’ADEME lance des appels à manifestations d’intérêt (AMI) encadrés par des feuilles de route stratégiques. Les entreprises sont les principales bénéficiaires des Investissements d’Avenir.

La DREAL

(Direction Régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) est chargée d’élaborer et de mettre en œuvre les politiques de l’État en matière d’environnement, de développement et d’aménagement durables. Elle mène notamment des actions en matière de d’environnement industriel et de gestion des déchets, notamment de contrôle et d’inspection dans le cadre des ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement). Elle anime et coordonne, sous l’autorité des préfets, l’action des services de l’Etat et Etablissements publics concernés, dont l’ADEME.

Le Contrat Plan Etat-Région 2014-2020 inscrit, parmi ses thématiques prioritaires, la transition énergétique et écologique. En effet, cette thématique se décline selon plusieurs axes parmi lesquels l’article 16 intitulé « Développer l’économie circulaire » qui prévoit une enveloppe totale de 4,8 M€ (2,4 M€ de l’Etat et 2,4 M€ de la région).

 

La Région Occitanie

La loi NOTRe adoptée le 8 août 2015 donne compétence aux Régions pour la planification de la prévention et de la gestion des déchets. La Région Occitanie a fait part de sa volonté d’exercer pleinement cette nouvelle compétence, en lançant des travaux préparatoires pour l’élaboration du nouveau plan régional.
D’autre part, l’ARPE (Agence régionale du développement durable), désormais société publique locale (SPL), devient un véritable outil au service de toutes les collectivités d’Occitanie destiné à les accompagner dans leurs démarches concrètes de développement durable.
En parallèle, le nouveau Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation (disponible ICI) prévoit des actions spécifiques PRIORITE TRANSITION ECOLOGIQUE ET ENERGETIQUE DANS L’ENTREPRISE.
Pour répondre à ces multiples défis l’action de la Région consistera à :
· Soutenir les démarches d’économie circulaire des entreprises régionales
· Soutenir les projets innovants des éco-entreprises
· Soutenir les investissements de maîtrise de l’énergie : Il s’agira de favoriser la maitrise de l’énergie dans les entreprises sa prise en compte dans les programmes de formation (CPRFOP) et par la modernisation énergétique du parc industriel régional.

Deux agences régionales pour l’innovation

Créée le 1er janvier 2015, MADEELI (« Mon agence de Développement Economique, de l’Export et de l’Innovation » issue de la fusion des agences MPI et MPE) se focalise sur des axes prioritaires définis sur la base du Schéma Régional de Développement Economique (SRDE) dans l’animation de filières dont la filière 3E « eau, environnement, énergies », avec parmi ses axes prioritaires la « valorisation des déchets et des co-produits ».

TRANSFERTS (Agence Régionale de l’Innovation), créée en 2005, poursuit sa mission de service public en s’articulant autour de trois métiers principaux et complémentaires : l’accompagnement des entreprises, l’évaluation de projets et l’animation territoriale.Parmi ses domaines d’expertise : la transition énergétique : du développement des ENR aux mutations industrielles.

Midi-Pyrénées Énergies Investissements

MPEI est un outil créé pour permettre d’accompagner des projets de production d’énergies renouvelables en investissant financièrement sous forme de capital dans ces derniers.